Val d’Oise : une trentaine de chats issus d’un élevage clandestin pris en charge par Action Protection Animale.

Ils vivaient dans l’insalubrité la plus totale… Une trentaine de chats de type Persans et Ragdolls ont été pris en charge après avoir été découverts chez un particulier qui souhaitait se lancer dans l’élevage.

Problème: cette personne, qui n’était pas déclaré et revendait ses chats sans autorisation, c’est très rapidement laissée déborder au point d’arriver à une situation catastrophique.

La partie de la maison initialement dédiée aux chats était tellement encombrée qu’il était impossible de faire un pas sans devoir escalader des amoncellements de détritus et d’excréments .

Les portes ne pouvaient même plus s’ouvrir tant les lieux étaient remplis du sol au plafond. L’odeur était tellement irrespirable que nous en sommes venus à nous interroger sur l’éventuelle présence de cadavres …

Peu avant notre intervention, la détentrice des chats avait décidé de les transférer dans une autre partie de l’habitation mais là encore, le manque d’hygiène a rapidement engendré des conditions de vie insupportables pour les chats .

Enfermés par groupe dans 3 pièces distinctes, ces derniers évoluaient dans une complète insalubrité. Le sols, les murs, les litières et même le rare mobilier présent étaient totalement souillés par les déjections et la plupart d’entre eux souffraient de parasitisme et de pathologies liées à la promiscuité et au manque d’hygiène.

Au final, ce sont 28 chats qui ont été pris en charge. Et ils n’ont pas boudé leur plaisir de se retrouver enfin au propre …

Après avoir été soignés, stérilisés , identifiés et vaccinés, ils pourront rejoindre des familles respectueuses de leurs besoins.

Categories: Actualités