Stains (93) – Quatre chiens maltraités et utilisés pour la sécurité saisis au profit d’Action Protection Animale .

L’équipe d’intervention avait décidé d’effectuer un contrôle inopiné dans cette habitation squattée bien connue de nos services. A plusieurs reprises déjà, des chiens détenus au mépris de toutes règles de protection animale avaient été saisis à cet endroit. 

Et une fois de plus, preuve s’il en était besoin que les sanctions appliquées en matière de maltraitance ne sont pas dissuasives, nous découvrons 4 chiens, en très mauvais état. 
Certains sont très maigres, encagés, dans leurs excréments. D’autres, blessés jusqu’à l’os et laissés sans soins, sont enfermés dans des coffres de véhicules épaves.
Terrorisés par leurs détenteurs au point de s’uriner dessus à leur approche, il n’est pas difficile d’imaginer la violence avec laquelle ils étaient traités.
Le lieu sert de stockage pour ces chiens traités tels des outils, qui y sont « rangés » après usage lorsqu’ils ne passent pas de mains en mains au gré des missions de ces pseudo agents qui ne sont pas titulaires de cartes professionnelles.
Tous les chiens portent les traces d’une vie d’exploitation. Certains, âgés de Plus de 12 ans, étaient encore exploités. Usés jusqu’à la corde pour quelques euros de plus sur la fiche de paie.
Tous ont été saisis au profit d’Action Protection Animale qui a, à nouveau,  déposé plainte. 
De trop nombreux chiens utilisés par ces agents qui nuisent à toute la profession subissent ces terribles conditions de vie. Pourtant, s’ils n’étaient pas employés par des société de sécurité qui se rendent complices, nous n’en serions pas la. 
C’est pourquoi Action Protection Animale poursuivra systématiquement toutes les entreprises identifiées qui emploient sans aucun contrôle ces agents. 

Categories: Actualités