Ils vivaient entassés les uns sur les autres dans des caisses de transport à chat : une quarantaine de chiens et de chiots saisis dans un élevage en Eure et Loir.

Voilà à quoi on assiste lorsque l’appât du gain et de la rentabilité s’applique à des êtres vivants.

Déclaré pour 9 chiens, cette éleveuse de Jack Russell et de Parson Terrier en détenait une quarantaine dans son petit pavillon.

Faute d’espace, les chiens vivaient entassés les uns sur les autres dans une petite pièce complètement insalubre, leurs cages rongés par l’ennui et jonchées d’excréments anciens et récents.

Une odeur irrespirable accentuée par la chaleur étouffante et des sacs poubelles remplis de litières souillées complétaient ce triste tableau.

Les mères prêtes à mettre bas et les chiots non sevrés étaient quant à eux encagés dans la pièce d’à côté dans des conditions toutes aussi peu enviables.

En pleine période de canicule, aucun chien n’avait d’eau à disposition et la chaleur dans les deux pièces sans aération frôlait les 40 degrés!

Une vie de reproducteurs uniquement destinés à procréer pour vendre. Une vie de cage, où seul prime le profit peu importe le mal être de ces animaux bons seulement à rapporter de l’argent.

Le pire dans tout ça est sûrement que cette éleveuse, qui n’avait pas été contrôlée depuis 17 ans, avait remporté de nombreux prix d’élevage. Les apparences peuvent être facilement trompeuses pour les acheteurs qu’elle accueillait dans sa cour sans jamais laisser voir ni le nombre d’animaux ni les conditions réelles de vie des animaux.

Sans surprise, la quasi totalité des adultes saisis souffrent de troubles sociaux liés à un syndrome de privation sensoriel. N’ayant jamais rien connu d’autre que la cage, ils auront besoin de beaucoup de temps afin de prendre confiance et de découvrir sans crainte le monde qui les entoure.

Confiés à Action Protection Animale et placés sous main de justice, les chiens ne sont pas adoptables pour le moment. Nous avons déposé plainte pour abandon et mauvais traitements par professionnel et demandons la saisie définitive des chiens et une interdiction de détenir des animaux pour cette éleveuse peu scrupuleuse.

SOUTENEZ-NOUS !

Categories: Actualités