Elle s’appelle Nina, elle a 3 ans, et elle n’a connu que l’indifférence et la cruauté. (video)

Nina a été saisie par Action Protection Animale.

Elle vivait recluse sur un petit balcon. Elle y vivait jour et nuit, sans sortir, sans attention, dans ses excréments qui se sont accumulés au fil des mois si bien que la pauvre chienne n’avait d’autre choix que de se coucher dedans. 

Silencieuse, discrète, et invisible, Nina n’avait jamais attiré l’attention de personne et elle ne doit son salut qu’à l’interpellation pour des faits annexes de son tortionnaire.

C’est au domicile que l’équipage de police tombera sur la pauvre Nina et nous contactera pour la secourir.

Transit de froid, le poil souillé, c’est une chienne tremblante et engourdie par les températures polaire que notre enquêtrice découvrira.

Pas 1cm2 n’est épargné par les déjections.

Ses griffes sont si longues qu’elle glisse sur le sol gelé. Pas une couverture, pas même un carton pour l’isoler du froid. 

Petite Nina se montrera pourtant très douce et, comme si elle savait qu’enfin son cauchemar était fini, elle viendra tout doucement au contact de cette humaine qui, peut être pour la première fois de sa vie, lui témoigne de l’attention.

S’apercevant qu’on la libère enfin de sa prison, Nina laissera éclater toute sa joie et son impatience à quitter cet environnement source d’une souffrance à laquelle un homme n’aurait pas survécu. 

Après 48h de garde à vue, son détenteur à été déféré devant le juge aujourd’hui. Il a écopé de 3 mois de prison ferme (et 10 mois d’une précédente peine) soit un total de 13 mois ferme.

Nina, quant à elle, est désormais au chaud et en sécurité. Elle attend une famille qui l’a traitera avec tous les égards qu’elle mérite.

Categories: Actualités