Le Pré-Saint-Gervais : une jeune chienne battue saisie par Action Protection Animale.



La vidéo reçue est sans équivoque, on y voit une chienne trainée et suspendue à hauteur d’un homme par la peau du cou sur plus de 200 mètres. Les témoins nous expliquent cette scène fait suite à des coups de poings et de pieds en peine rue sur la chienne.

Fendi aujourd’hui âgée de 10 mois a été achetée 400 euros suite à une annonce sur les réseaux sociaux, la transaction s’est faite dans une station-service.  Utilisée en faire valoir au quotidien, ses mamelles montrent qu’elle a déjà eu des petits (aux premières chaleurs, le bénéfice n’attend pas !).

Mais la souffrance et le mépris de sa vie ne s’arrête pas là, Fendi est battue. Violemment et quotidiennement.

Lors de notre intervention, elle fuie littéralement vers nous comme pour se cacher. Son corps tremble tellement que nous pouvons entendre ses griffes claquées au sol. Ses émotions et ses peurs sont telles qu’elle ne maîtrise plus son corps. Elle est tétanisée.

Le temps se suspend quand nous posons les yeux sur elle : un véritable brise cœur. Nous aimerions tellement par une simple caresse, porter son fardeau et ce, afin de lui permettre de se sentir plus légère et naïve comme tous les chiens de son âge devrait pouvoir être.  

Face à nous, la tension monte, le bourreau de Fendi s’énerve et hausse la voix, ce qui terrifie davantage la louloute qui se met à s’écraser au sol cherchant à disparaître de peur que la situation se retourne contre elle, encore !

Son bourreau nous dit – entre autres – « Je lui mets des grandes tartes quand elle chie devant le bar où je vais mais c’est pour lui faire comprendre », « dans la rue je l’ai claqué parce qu’elle est partie se cacher sous une voiture » autrement dit la chienne est battue pour tout et pour rien et elle nous comprenons qu’elle a tenté de se réfugier à ce moment-là.

Toujours les mêmes insoutenables excuses.  

Une fois loin de son détenteur et après une bonne dose de câlins et de bisous, nous découvrons une Fendi toujours sur la réserve mais bien plus ouverte. Nous avons même eu le droit à des léchouilles !

Le calvaire de Fendi, la louloute au nez rose est terminée
.

Categories: Actualités