Sur la commune de Villiers-sur-Marne, un jeune chiot Berger d’Anatolie est saisi au profit d’Action Protection Animale.

À peine âgé de 4 mois, ce dernier vit continuellement dans un environnement constitué de décombres et de déchets. 

Une gamelle d’eau croupie et remplie de mégots de cigarette suffit pour qu’il s’abreuve, selon son détenteur. 

Ce jeune chiot ne manifeste aucun intérêt pour l’homme, il n’a pas ce quelque chose qu’ont les jeunes chiens d’un peu naïf et très joueur. Non… Ce loulou est terrifié et reste loin, replié sur lui-même.

À son approche, il est rapidement remarqué sa maigreur ainsi que les tâches d’essences et de cambouis sur lui. Aucun soin, aucune attention ne lui est accordé. Il doit survivre.

Son détenteur est clair : son chien vit dehors et rien ne sera changé. Il n’y a pas même un abris pour ce couvrir des intempéries. Ce jeune chiot doit trouver par lui même des coins où se replier mais son environnement est véritablement dangereux.

Destiné à devenir un chien de garde, ce jeune chien est laissé dans l’abandon le plus total. 

Au jour de sa saisie, il est éteint et apathique mais il ne lui aura fallu que quelques temps et des bras bienveillants pour conquérir ce chemin de la confiance.

Aujourd’hui, en famille d’accueil, les maux de son passé sont laissés derrière lui.

Action Protection Animale a bien entendu déposé plainte.

Categories: Actualités