Détenue jours et nuit sur un balcon jonché d’excréments, elle est saisie au profit d’Action Protection Animale qui a déposé plainte.

Elle n’a pas d’âge, pas de prénom. Sa vie se résumait à un balcon d’un mètre cinquante duquel elle ne sortait jamais.

Ses excréments se sont amoncelés au fils des jours, des semaines, des mois qui passaient, l’obligeant à se coucher dedans faute de pouvoir faire autrement.

Nourrie a l’occasion, abreuvé lorsqu’il pleut, elle était promise à un avenir sombre partagé malheureusement par bien trop d’animaux.

Une vie de misère et d’indifférence, qui laissait tous les témoins de son sort insensibles.

Fermer les yeux sur la souffrance est tellement plus facile que d’agir…

C’est finalement à la faveur d’une perquisition de police pour d’autres faits que son calvaire aura été mis à jour.

Immédiatement avisée, notre équipe l’a prise en charge.

Une procédure est en cours pour abandon volontaire contre son détenteur.

Categories: Actualités