Paris : près de 70 chats pris en charge suite à une plainte pour vol. 

Il y a quelques mois, l’association des chats libres du 18ème constate la disparition de certains de leurs protégés. Ils découvrent que la mis en cause vient en fait les capturer pour les accumuler à son domicile. 

Vu les odeurs émanantes sous la porte, les conditions de vie des animaux semblent très précaires. 

Et en effet, lors de son placement en garde à vue pour des faits de vol, la police découvre un appartement insalubre, particulièrement encombré, au sol collant d’urines. 

Souffrant d’un syndrome de Noé et de diogène, l’occupante est hospitalisée, et le commissariat nous contacte afin de mener à bien la prise en charge des animaux, estimés à une vingtaine.

Mais arrivée sur les lieux, notre équipe se rend immédiatement compte que l’intervention sera longue et compliquée. Impossible de dénombrer les chats, ces derniers pour la plupart sauvages, se cachent dans les objets qui encombrent les pièces du sol au plafond. Mais une chose est sûre, il sont bien plus que 20…

Nous apprenons également que la mise en cause occupe un autre appartement dans le même immeuble, dans lequel la police n’a pas encore pénétré…

À l’ouverture de la porte, nous sommes frappés par l’odeur pestilentielle qui s’en dégage. Dedans sont enfermés une quarantaine de chats évoluant à huit clôt. Certains sont en cage, d’autres enfermés dans des pièces elles aussi très encombrées. 

Cette intervention aura été extrêmement difficile compte tenu des lieux exiguës et du manque de sociabilité des chats, prélevés dans la rue et livrés à eux-même ici. 

Plusieurs jours nous seront nécessaire pour mener à bien ce sauvetage et ce sont au final près de 70 chats qui seront découverts. 

Tous ont été saisis et ont rejoint des refuges partenaires qui ont procédés à la lecture de leurs identifications afin de les restituer à leur légitime propriétaire. Les animaux non identifiés seront placés à l’adoption lorsque la procédure sera clôturée.  Action Protection Animale rappelle à chacun l’importance de faire identifier son animal afin de toujours pouvoir garder sa trace. Les identifier, c’est les protéger.

Faites un dona l'APA
Categories: Actualités