Nord-Pas-de-Calais : il détenait caïman, vipère, et araignée à son domicile !

Ce passionné de reptiles et NAC n’avait manifestement pas bien pris la mesure des conséquences de ses actes.

C’est à l’occasion d’une perquisition pour des faits étrangers aux animaux que la gendarmerie de Saint-Omer a découvert les animaux… Alors qu’ils ouvraient un placard, ils sont tombés nez à nez avec le Caïman qui s’était échappé de son « enclos ».

Détenu sans autorisation, l’animal considéré comme dangereux avait été acheté en Belgique en 2019 en animalerie pour la modique somme de 200.

Face à la multiplication des saisis pour détention illégale, les places en structures adaptées se font rares et aucune structure en France ne pouvait accueillir cet animal.

Action Protection Animale a donc dû financer la construction d’un enclos dans un sanctuaire Allemand afin de permettre au caïman d’être accueilli dans des conditions optimales, ce qui évidemment est un coût non négligeable pour notre association.

Mais même si parfois, le sentiment de vider l’océan à la petite cuillère se fait sentir, nous savons qu’au moins, ces animaux saisis auront une vie adaptée à leur besoin et ne se retrouveront pas abandonnés dans la nature lorsqu’ils auront atteint leur taille adulte et deviendront particulièrement dangereux à gérer.

Parce que nous ne le répéteront jamais assez, la place d’un animal sauvage, même malheureusement né captif, n’est en aucun cas dans nos maisons et appartements.

Cessons enfin de nous attribuer la vie d’autres espèces pour notre seul plaisir au détriment de leur bien être… Et parfois même de la sécurité publique.

Reportage vidéo de l’intervention !

Categories: Actualités