Noisy-le-Grand : trois chiens utilisés pour la sécurité saisis en pleine canicule.

C’est complètement par hasard qu’ils ont été découverts. Bien cachés au fond de baraquements de fortune, 3 chiens type malinois survivaient dans des conditions inhumaine et source de souffrances.

Ils étaient probablement bien plus nombreux au vu du nombre de « cage » de fortune disposées ça et la mais ce jours là, ils étaient 3 entassés en plein soleil dans des cages fabriquées de brics et de brocs.

Comme si cela ne suffisait pas, certaines cages étaient recouvertes par une bâche en plastique, dans l’objectif aussi maladroit que dangereux de dissimuler leur contenu.

Pire, la température sous la bâche dépasse les 45 degrés faisant de cette geôle un véritable four dans lequel les chiens qu’elle retenait auraient aisément pu perdre la vie.

Un autre enclos est constitué de planches de bois, de grillages dont l’entrée est bloquée par un caddie. Un simple petit trou permet à une jeune malinoise d’y passer la truffe.

Un dernier chien est non seulement détenu enfermé mais il porte de surcroît sa muselière de frappe/de travail qui m’empêche de ventiler correctement et il est à la limite du coup de chaleur.

Tous les trois évoluent dans leurs excréments et urines, sans eau malgré la chaleur, sans nourriture et pour certains dans le noir.

Ces chiens appartiennent à des agents de sécurité qui utilisent ce lieu pour les stocker entre deux services, tels des outils de travail. Souvent, les entreposer « en libre service » leur permet aussi de laisser l’animal à disposition pour qu’il puisse être loué à d’autres agent. Pas de petites économies pour ces agents qui se moquent littéralement du sort de ces chiens et peu importe si leur animal est exploité 24h sur 24h, tant qu’il rapporte de l’argent.

Ceux là au moins sont sauvés. Saisis au profit d’Action Protection Animale, ils sont amaigris, déshydratés, et particulièrement sales.

Apeurés pour certains, nerveux pour d’autres, ils n’ont connus que la violence d’une vie d’exploitation. Il faudra du temps pour que nos protégés s’apaisent mais ils ont désormais toute la vie devant eux.

Categories: Actualités