Une dizaine de moutons sauvés d’abattages clandestins ce week end.

Ces derniers jours, nos enquêteurs ont enchaîné les signalements d’abattage clandestins dans le cadre des fêtes de l’Aïd, ce qui a permis de récupérer 11 moutons détenus illégalement et dans de mauvaises conditions, avant qu’ils ne soient abattus en dehors du circuit légal. Malheureusement, il sera trop tard pour deux d’entre eux pour lesquels seule la carcasse sera saisie.

Les premiers animaux ont été découverts après que les chiens de la famille soient parvenus à passer le grillage les séparant des moutons puis les aient prédatés laissant les moutons gravement blessés.

Les deux moutons, tout comme les deux chiens qui n’étaient pas en règle, ont été saisis.

Deux autres moutons seront récupérés errants, ayant réussi à s’échapper avant l’abattage dont une femelle sur le point de mettre bas.

6 autres seront découverts dans un jardin, entassés les uns sur les autres, suffocants sous une chaleur étouffante.

Cette année, les signalements tout comme le nombre d’animaux saisis ont été bien plus faibles que les années précédentes, peut être parce que les saisis récurrentes sur les abattages clandestins poussent à opter pour le circuit d’abattage légal.

Car oui, on le sait tous, il est légal de tuer dans les pires souffrances les animaux en abattoir, et la loi ne nous permet pas de les secourir. Mais elle nous permet par contre de sauver les animaux tués en dehors des abattoirs.

Si dans cet océan de souffrance qui frappe les animaux dits de rente, nous ne pouvons sauver ne serait ce qu’une seule vie, c’est déjà ça de pris.

Vaches, cochons, moutons, volailles… Les animaux dits de rentes ne bénéficient aujourd’hui de quasi aucune protection. Ils sont peu protégés, peu considérés, et ils ne vivent que pour être tués et consommés.

Pourtant pour nous, ils ne sont pas différents d’un chien ou d’un chat. Et c’est pourquoi nous intervenons exactement de la même manière, et avec la même détermination pour les secourir lorsque la loi nous le permet afin de sauver ceux qui peuvent être sauvés à défaut de pouvoir sauver les autres qui sont tués légalement.

Categories: Actualités