Grigny : 6 chiens et une dizaine de poules secourus par Action Protection Animale. Ils étaient reclus, encagés, à l’arrière d’un restaurant. ( Reportage Vidéo )

Des années qu’ils vivaient exclusivement dans des cage de 2 m2, sans sortir, sans confort, dans leurs excréments.


Six chiens de race Rottweiler, malinois, dogue du Tibet, mastiff et Patou ont été saisis au profit d’Action Protection Animale. C’est à la faveur d’un contrôle de routine qu’un équipage de police les a découverts.


Sales, amaigris, ils pataugeaient dans leurs excréments présents en quantité importante.

Selon les gérants du restaurants, ces chiens étaient utilisés pour la garde. Mais que pouvaient ils bien garder enfermés dans ces cages cadenassées ?


Abîmés par cette vie de privation et de crasse, la plus part des chiens portent des traces d’escarres et d’infection de la peau à force d’être au contact des excréments.


Un Patou de 4 ans a les pattes littéralement déformées. Il a grandi en cage, ses muscles ne se sont pas développés et il peine à porter son propre poids. Ses articulations sont déformées par la captivité. Il marche sur ses coudes. L’horreur.
Tous n’ont d’ailleurs pas survécu à ces conditions de vie abominables. Des papiers de chiens de seulement 1 à 3 ans seront retrouvés sur place mais pas eux. Ils sont décédés.


À l’arrière, une dizaine de poule entièrement couverte de fiente pataugent dans un amas guant. Elles sont squelettiques et ni disposent ni d’eau ni de nourriture. Elles servaient de nourriture sans qu’on sache encore si elles étaient servies aux clients.
Tous sont désormais entre nos mains et action protection animale à déposé plainte pour abandon volontaire et détention de chien de catégorie sans autorisation.


Une nouvelles les attends, si tant est qu’ils se remettent de ces années de privations

Categories: Actualités