Île de France : deux chiens retrouvés éventrés et calcinés. L’auteur des faits en détention.

Terrible découverte avant-hier par un riverain dans un terrain vague de Villepinte. Deux cadavres de chiens gisent, à moitié calcinés. Un des deux est éventré, l’autre porte des traces de perforation.

Le commissariat et la police scientifique se rendent sur les lieux et la puce électronique des deux chiens est relevée. Tous deux sont identifiés.

De race Bully, ils s’appelaient Thanos et Jenna et étaient âgés de seulement 1 et 3 ans. Les coordonnées sur le fichier canin renvoient à une adresse sur la commune de Asnières sur Seine, et les enquêteurs s’y rendent sur le champs pour interpeller le propriétaire d’un des deux chiens. Il est placé en garde à vue le soir même.

L’enquête démontrera que le deuxième chien appartient à sa copine qui seraient battue et sous son emprise.

Lors de son audition, le mis en cause reconnaît avoir brûlé les deux corps  » pour ne pas payer le vétérinaire » mais nie les avoir tué. Selon lui, les deux chiens seraient morts samedi à son domicile durant la période de canicule… Une version différente de celle de sa petite amie qui expliquera aux enquêteurs avoir vu les deux chiens morts en rentrant au domicile et avoir remarqué une grosse plaie perforante sur son chien qui gisait au sol.

Elle nous confiera être convaincu qu’il les a tué de ses mains, version qui correspond davantage aux marques relevées sur les corps.

Jugé hier en comparution immédiate, le mise en cause qui passe également pour violences, extortion, escroquerie, violence conjugale à demandé un renvoi pour préparer sa défense.

Il restera en détention jusqu’au jugement prévu en juillet. Action Protection Animale sera à nouveau présenté pour se faire la voie de Thanos et Jenna, qui ont du endurer des souffrances inimaginables.

Categories: Actualités