Deux chiennes battues saisies à leur détenteur.

Une éducation à la dure… C’est comme ça qu’il justifie les violences qu’il infligeait régulièrement à Arya et Laïka, deux sœurs âgées de 4 ans.

Ce sont les vidéos surveillance de l’immeuble qui ont permis de découvrir leur quotidien. Au fil des images qui défilent, on y voit à chaque fois la même chose.

Tous les jours, au même endroit, à la même heure, la même scène se répète. À peine les portes de l’immeuble franchies, on voit Laïka et Arya trembler de peur.

Elle savent ce qui les attend lorsque celui censer les protéger se pense à l’abri des regards. Leur attitude montre la terreur qui les envahie.

Les coups pleuvent. Coups de pieds, coups de laisse, insultes… Les scènes sont difficiles à regarder et elles sont pourtant nombreuses à avoir été enregistrées.

Avisés par le syndic, nos enquêteurs se rendent immédiatement sur place accompagnés de la police. La compagne du mis en cause semble tomber des nues lorsque nous lui expliquons le motif de notre venue.

Elle nous explique que son compagnon « éduque » les chiennes à la « dure », qu’il les « engueule quand c’est nécessaire « mais qu’elle ne l’a jamais vu les frapper « fort ».

Son compagnon arrive à son tour. La situation semble d’abord l’amuser mais il perd vite son sourire en coin quand il comprend que les deux chiennes vont être saisies, et que de nombreuses vidéos l’accablent. Il fini alors par reconnaître les violences « pour les éduquer »…

Saisies, Laïka et Arya ont vu le vétérinaire et sont désormais à l’abri, sous notre protection.

Elles sont très liées et se réconfortent l’une l’autre. Nous savons que se sera compliqué mais notre souhait le plus cher serait de les placer en famille d’accueil ensemble car les séparer serait un crève cœur.

Elles sont adorables, affectueuses, câlins et ont grand besoin d’être rassurées.

Merci à tous pour votre soutien qui nous permet de rester toujours plus réactifs et plus fort face à la souffrance animale.

Categories: Actualités