Seine-et-Marne : 18 chiens et 1 chat saisis dans une maison abandonnée.

C’est une histoire comme on en voit peu…Tout démarre d’un signalement de croyants qui se rendaient à l’église accolée à cette habitation. Ils indiquent entendre des chiens et s’inquiètent de les savoir seuls dans la lugubre bâtisse.

Quelques jours plus tard, notre enquêtrice effectue un contrôle avec la gendarmerie locale.

Ils auront la stupeur de constater que l’habitation renferme en réalité une vingtaine de chiens et un chat, totalement coupés du monde… Ainsi qu’une personne se présentant comme missionnée pour les nourrir.

Selon lui, les animaux appartiennent à un prêtre parti à Marseille depuis deux ans. Joint par téléphone, le prêtre confirme cette version.

Dans la bâtisse, une vingtaine de chiens, des Border Collie, sont entassés dans le noir. Certains sont encagés, d’autres enfermés à l’étage. Tous sont totalement terrorisés. Leurs griffes sont longues, certaines entrent dans leurs coussinets et on devine que les animaux vivent cloîtrés depuis des années entre les 4 murs de cette habitation lugubre, figée dans les années 1900.

Décision est immédiatement prise de saisir les animaux.

Mais alors que notre enquêtrice évolue dans l’obscurité de l’étage pour les compter, elle tombe nez à nez avec un homme caché dans le noir ! Vêtu d’une toge, la barbe jusqu’au nombril, l’homme s’avérera être le propriétaire des animaux, celui là même qui disait être à Marseille 5 minutes plus tôt.

Il sera placé en garde à vue ce qui nous laissera quelques heures de répit pour organiser cette importante prise en charge.

Un camion et 4 personnes seront nécessaires pour récupérer les animaux tellement traumatisés qu’ils refusaient même de poser une patte sur l’herbe, au point de déféquer sur eux à la vision du dehors. Il faudra les porter 1 à 1 pour les mener au camion les embarquant vers une nouvelle vie.

Accueillis par notre pension partenaire, il leur faudra du temps pour apprendre à vivre dans notre monde. Déjà avec patience et douceur, certains se laissent déjà aller dans les bras de leurs sauveurs.

Merci pour votre soutien, car c’est grâce à vous que nous pouvons rester réactifs !

Categories: Actualités