Deux chiennes sorties de leur enfer sur la commune de la Courneuve !

Détenues dans une remise, utilisées pour la reproduction et comme faire valoir, ce sont deux chiennes qui ont été saisies au profit d’Action Protection Animale.

Nos enquêteurs découvrent deux chiennes extrêmement apeurées à l’approche de la main de l’humain. D’ailleurs, il n’y a qu’à constater leur état physique pour comprendre le quotidien qu’elles subissaient.  

Amaigries et déshydratées, la plus âgée, Gaia, a les deux oreilles coupées à ras et infectées, les yeux étaient purulents, les mamelles si tombantes qu’on ne peut que facilement imaginer le nombre de portées que son détenteur lui a fait faire.

Combien de chiots ont été vendus ? Que sont-ils devenus aujourd’hui ? 

Pour la plus jeune, une seule oreille est cisaillée et totalement surinfectée. Cette mutilation est affreusement barbare et lui cause beaucoup de souffrance. Le détenteur avouera aux policiers qu’il faisait la coupe des oreilles lui-même ! 

Le calvaire de ces deux chiennes se manifeste jusqu’à leur comportement d’auto mutilation où leurs queues sont rongées par elles-mêmes. 

L’enquête révèlera que ces chiennes étaient également utilisées pour des combats de chiens. En effet, une fois placé en garde à vue, les policiers découvriront sur le téléphone du bourreau de ces deux chiennes de nombreuses vidéos très violentes de combats de chiens. 

Malgré toutes les atrocités vécues, ces louloutes sont pleines de ressources et se révèlent être rapidement câlines et demandeuses dès lors qu’elles sont placées en confiance.

Toutes les deux ont été saisies au profit d’Action Protection Animale qui a déposé plainte. Nous entendons rendre justice aux sévices que ces chiennes ont subis du fait de l’homme !

Categories: Actualités