Charleville Mézières : des nouvelles des chiens trainés derrière une voiture

Il avait été libre de repartir avec les chiens blessés et ne les avait même pas fait voir à un vétérinaire… La mauvaise appréciation des faits de l’équipage de police sur place a choqué, et grâce à l’intervention d’Action Protection animale, l’affaire a pris une toute autre tournure.

Suite à notre prise de contact avec le commissariat, l’homme a finalement été interpellé et placé en garde à vue.

Les deux chiens, en piteux état, ont été saisis et confiés à Action Protection Animale qui a déposé plainte pour acte de cruauté. 

Selon le parquet, la version initiale de l’homme qui assurait n’avoir « pas fait exprès », ne serait pas cohérente et des points resteraient à voir, ce qui l’a poussé hier à renouveler la garde à vue du mis en cause.

Le parquet reconnaît la « mauvaise appréciation des faits de l’équipage » et déplore que « la hiérarchie n’aie pas été en mesure de corriger le tir ». 

Après 48h de garde à vue, le mis en cause a rencontré le procureur ce matin. Un placement sous contrôle judiciaire a été décidé, et il sera jugé en correctionnel le 1er décembre. 

Action Protection Animale salue la décision du parquet qui a eu à cœur de poursuivre l’individu et se constituera évidemment partie civile  pour défendre ces deux chiens, qui restent confisqués à titre conservatoire.

Nous espérons leur trouver une famille d’accueil s’ils se rétablissent.

En effet, si les jours de Nino ne sont plus en danger, il souffre terriblement de ses brûlures et nécessite des soins quotidiens. Il est toujours hospitalisé à ce jour. 

Daisy, quant à elle, est encore sans un état grave. Souffrante de brûlures et de contusions, elle est extrêmement douloureuse. Elle a un épanchement pulmonaire lié au choc et un œdème cérébral que notre vétérinaire tente de résorber. Toujours hospitalisé, nous ne savons pas encore si elle va s’en sortir . 

Nous vous donnerons bien sûr des nouvelles et vous remercions de tout cœur pour votre soutien.

Categories: Actualités