Boersch (67) : deux chiens maltraités restitués à leur détenteur sur ordre du parquet de Saverne

Vendredi dernier, l’association Action Protection Animale intervenait sur la commune de Boersch suite à un signalement concernant deux chiens dans un état cadavérique.

Les photos jointes au signalement ne laissaient planer aucun doute sur l’urgence de la situation. 

Et en effet, sur place, nos enquêteurs découvrent des animaux affamés, littéralement squelettiques chez un couple d’un cinquantaine d’année.

Après avoir demandé une assistance policière pour faire constater le délit d’abandon volontaire (passible de 3ans de prison et 45000€ d’amende ), les deux animaux sont conduits en urgence chez un vétérinaire.

Ce dernier, choqué par l’état cadavérique des chiens, attestera d’une cachexie des animaux, la cachexie correspondant à l’étape d’amaigrissement précédent la mort par famine.

Les chiens resteront hospitalisés tout le week end.

Mais contre toute attente, et alors que la SPA de Strasbourg était en mesure de prendre en charge les animaux dans le cadre de la procédure judiciaire entamée, le parquet de Saverne a décidé de les restituer à leur détenteur en toute connaissance de cause, et alors même que le vétérinaire indiquera que la remise des animaux à leur détenteur mettait leur pronostique vital en danger.

Les tentatives d’Action Protection Animale de joindre le parquet afin de contester cette décisions incompréhensible sont restées vaines et les deux chiens squelettiques sont donc retournés hier chez leur propriétaire pourtant à l’origine de leur état.

Action Protection Animale dénonce l’absence totale d’application de la loi visant à protéger les animaux, dont pourtant les sanctions ont été durcies depuis 2021 , et une décision incompréhensibles témoignant d’une absence de volonté du parquet de Saverne de protéger des animaux pourtant en danger de mort. 

Categories: Actualités